Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Métier

Coffreur

Date de publication : 24/04/2013
Le coffreur aussi appelé coffreur blancheur ou coffreur boiseur est un ouvrier du bâtiment spécialisé dans la confection des murs en béton. Cet ouvrier travaille dans le gros œuvre et réalise tous types de fondation.

Que fait-il ?

Le métier de coffreur consiste à dresser des murs en béton armé à l’aide de coffrage en bois, en plastique ou en métal. Le coffreur peut être amené à réaliser des coffrages en bois, on l’appellera alors coffreur boiseur, ou bien si il utilise des coffrages métalliques préfabriqués (les banches), on parle de coffreur-bancheur. Généralement, un coffreur performant maitrise les deux techniques afin d’être un ouvrier autonome et polyvalent dans les tâches à accomplir. Le coffreur travaille à la fois dans le secteur de l’industrie du bâtiment et réalise des fondations et des édifices publics ou privés comme des écoles, des magasins, des bureaux ou des habitations. Il peut aussi travailler dans les travaux publics et s’occuper essentiellement de fondations publiques pour la ville pour laquelle il travaille. Il réalisera alors des constructions telles que des créations de routes, créations de canalisations, ou créations de ponts.


Le coffreur prépare les coffres en fonction des formes à réaliser. Si les formes demandées sont basiques, des coffres préconçus sont utilisés. Cependant si les fondations sont complexes, le coffreur réalise lui-même les moules avec des panneaux de bois. Afin de mesurer et déterminer les formes requises, il utilise des outils comme des équerres, des décamètres ou des niveaux. Il assure à la fin de chaque coulage et démoulage du béton, l’étanchéité de la réalisation à l’aide de bandes adhésives.

Les qualités nécessaires :

Le couvreur est quelqu’un de précis, d’adroit et de réactif. Il doit agir vite et être minutieux dans le traçage et la découpe du bois. Le coffreur ne travaille jamais sur les même chantiers et construit très souvent des fondations diverses et variées, il doit donc être capable de s’adapter à différentes situations. Le coffreur-boiseur ou le coffreur-blancheur maitrise parfaitement la géométrie et peut aisément lire les plans des architectes ainsi que les dessins industriels. Il possède également une solide connaissance des matériaux utilisés sur un chantier de construction afin de respecter les règles de sécurité et ne pas se mettre en danger. Enfin, le métier de coffreur demande à celui qui l’exerce, d’être habile, vigilant et d’avoir une excellente condition physique afin de pouvoir porter et supporter le poids des matériaux souvent très lourd à déplacer. Le coffreur doit être quelqu’un de disponible car il peut être amené à se déplacer pendant plusieurs jours et quitter le domicile familial.

Les compétences nécessaires :

Le coffreur a acquis une formation complète qui lui permet de connaitre les techniques d’élingage, de coulage du béton et les techniques de bétonnage. Il lit et comprend les plans de construction et il est capable de guider ses collègues dans la manipulation d’engins spéciaux, le tout en respectant des règles de sécurité strictes et impératives. Bien évidemment, le coffreur maitrise les diverses techniques de coffrage avec tous les types de matériaux utilisés.

Les formations possibles :

Pour devenir coffreur, vous devez être au minimum titulaire d’un CAP (certificat d’aptitude professionnelle) constructeur en béton armé du bâtiment. Cependant, si vous souhaitez évoluer plus rapidement vers des postes d'encadrement, il est recommandé de poursuivre la formation en préparant un BP (brevet professionnel) maçon ou un bac pro technicien du bâtiment en organisation et réalisation du gros œuvre.
Pour les coffreurs possédant au minimum 3 ans d’expérience dans le métier, vous pouvez obtenir par le biais d’une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), le titre de Coffreur Bancheur option Bâtiment composé de 4 certificats de compétences professionnelles.
Les compétences du certificat à obtenir sont les suivants :

1 - Réaliser des ouvrages en béton armé banché.
2 - Réaliser des ouvrages en béton armé coffrés en traditionnel.
3 - Réaliser la pose et le liaisonnement d'éléments préfabriqués.
4 - Réaliser des dallages et des planchers type dalle pleine.
 

Volume d’embauche :

 Le métier de coffreur propose environ 3 000 postes chaque année en France. Les entreprises recherchent désespérément des coffreurs et ont des difficultés à trouver des jeunes diplômés voulant s’orienter vers ce type de métier. C’est donc un emploi en forte demande et les coffreurs n’ont aucun mal à décrocher un poste à la sortie de leurs formations.
 

Salaire :

Le salaire mensuel net d’un coffreur en début de carrière se situe entre 1100 et 1200 euros par mois avec les primes et le 13ème mois. Fort de 10 ans d’expérience, un coffreur peut devenir chef d’équipe et toucher environ 1 300 € à 1 500 € net par mois.

A voir aussi

Bétonneur

 

 

Cet article vous a plu ? Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux :

Facebook

Google +