Suivez-nous : Icone-rss Icone-viadeo Icone-linkedin Icone-facebook Icone-google Icone-twitter
Métier

Conducteur de travaux

Date de publication : 23/04/2013
Le conducteur de travaux est le seul maitre à bord sur le chantier. C’est un chef d’orchestre car il coordonne et dirige l’ensemble des activités du chantier.

Que fait le conducteur de travaux?

Il participe à la préparation des travaux. En amont, il analyse les plans d’architecte, évalue les besoins humains et recrute les équipes. En fonction du chantier, il choisit aussi les outils appropriés, les matériaux et sélectionne les sous-traitants. Lorsque le chantier est lancé, il doit veiller au respect des délais, des coûts et des normes de sécurité. C’est un homme de terrain dont ses activités varient selon la taille du chantier et la structure de l’entreprise. Il dépend directement du chef d’entreprise ou du directeur des travaux.

Qualités et compétences nécessaires

Ce chef de chantier doit être une personne organisée et capable de coordonner et manager une équipe. En tant que professionnel, il lui est demandé d’être un bon communiquant afin de gérer au mieux tous les corps de métiers présent sur le chantier. C’est une personne dynamique et méthodique car il doit être capable de tout mener de front. Ce métier demande de la disponibilité, il est très souvent le premier sur le chantier et dernier reparti. En effet, il est amené à se déplacer beaucoup et à faire face à de longues journées de travail.

Formations requises

Pour devenir conducteur de travaux, il est possible de faire l’ESTP (École spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie) de Paris afin de se voir délivrer, en 2 ans après un bac S, ou un bac STI2D, un diplôme de conducteur de travaux.


Vous pouvez également faire un BTS (Brevet Technicien Supérieur) bâtiment, études et économie de la construction ou un BTS bâtiments et travaux publics. Vous avez la possibilité de faire un DUT (Diplôme Universitaire de Technologie) en génie civil. C’est un diplôme capable d’apporter des connaissances techniques indispensables. Cependant afin d’être opérationnel à la sortie de vos études, il est conseillé de se constituer une expérience professionnelle solide. C’est pourquoi, vous pouvez après un BTS ou une DUT faire une licence professionnelle bâtiment et construction.
 

Evolution de carrière et salaire

Le conducteur de travaux peut monter en grade et devenir directeur de travaux. Il supervisera alors des opérations conséquentes nécessitant l’intervention de plusieurs conducteurs de travaux, dont il aura la responsabilité.
Un conducteur de travaux débutant dans le métier touchera jusqu’à 2 400 € et le conducteur de travaux médium gagnera près de 2600 euros. Fort de 10 ans d’expérience, un conducteur de travaux expérimenté pourra gagner plus 3000 euros.
 

A voir aussi

 

 

Réseaux sociaux

Pour en savoir plus sur l’actualité de ce secteur suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Facebook

Google +