Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > Le secteur du BTP, du couvre-feu au reconfinement

Le secteur du BTP, du couvre-feu au reconfinement

Date de publication : 06/11/2020
Après le couvre-feu annoncé le 14 octobre, nous sommes maintenant passés au re-confinement. Bien entendu, tous les domaines d’activité s’inquiètent des dernières directives prises à l’égard de leur propre secteur d’activité. Le BTP qui a particulièrement souffert lors du premier confinement, est particulièrement attentif aux mesures annoncées. Le président de la République a assuré que la vie économique devait continuer. Il a d'emblée précisé qu'il n'entendait pas bloquer totalement la vie économique, au contraire, la vie économique doit continuer, particulièrement dans le BTP.

Nous vous proposons un nouveau point de route sur cette nouvelle étape en tentant de vous apporter les dernières informations sur le marché de l’emploi dans le BTP.

BTP entre crise et reconfinement

Un deuxième confinement mieux géré

Durant le premier confinement, les chantiers avaient été complètement arrêtés, le gouvernement ayant eu du mal à trouver un terrain d'entente avec les acteurs du marché et un protocole sanitaire qui convenait à tous. Les chiffres sont parlant, au début du mois d’avril, l’activité BTP s’est réduite de 88%, la même baisse que l’hôtellerie-restauration.

Progressivement, les chantiers ont pu reprendre. Bonne nouvelle, la nouvelle période de confinement devrait beaucoup moins perturber l'activité de la construction que celle du printemps. Cependant, des doutes demeurent sur les mesures d'accompagnement et les perspectives des prochains mois.

Les conséquences sur l'emploi ?

Alors que l’on redoutait, en juin dernier, la destruction possible de 120.000 emplois, les prévisions ont été réajustées et on estime maintenant possible d'éviter le pire. Beaucoup d’entreprises du secteur attendent la confirmation des mesures du plan de relance « Ma prime rénov », permettant de maintenir les effectifs du bâtiment dès 2020 et même de commencer à embaucher dès 2021.

La formation professionnelle et l’apprentissage

Du côté de l’alternance et de l’apprentissage, l'objectif de passer de 60.000 à 100.000 alternants d'ici 2023, et donc de recruter 150.000 a été maintenu. Une opération baptisée "Les coulisses du bâtiment" consistant à mettre à disposition des enseignants des "kits vidéo" de présentation des métiers du bâtiment a eu lieu en octobre. Le conseil économique, social et environnemental devrait lancer un grand chantier dont la réflexion durera jusqu'au prochain congrès de la FFB", prévu à Lyon en 2021.

Le respect des règles sanitaires

Les chantiers du bâtiment et des travaux publics vont pouvoir continuer pendant cette période de confinement. Depuis des semaines, des mois, les entreprises du BTP sont disciplinées et compétentes quant à l’utilisation du guide de préconisation sanitaire . Avec le gouvernement, a été mise en place une procédure pour pouvoir continuer les chantiers de la meilleure façon économique qui soit et en toute sécurité pour les salariés.

Des souhaits des fédérations du bâtiment

Les fédérations du bâtiment demandent cependant un assouplissement sur les préconisations du Haut conseil de stabilité financière notamment concernant les attributions de prêts immobiliers, mais aussi en accélérant la délivrance des permis de construire, la suppression des délais de paiement cachés dans les marchés privés et publics et la disparition ou du moins l'aménagement de l'attestation de la TVA réduite sur les petits marchés.

Le domaine du BTP continue à recruter notamment en intérim, alors n’hésitez pas, venez postuler sur CarrièreBTP.com aux nombreuses opportunités d’emploi dans le bâtiment, la construction, les travaux publics et le génie civil.

 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Choisir son employeur dans le BTP : TPE/PME ou grand groupe ?
06/10/2020
Vous êtes jeunes diplômés, expérimentés ou confirmés, et vous souhaitez intégrer une société où vous sentirez bien et vous aurez envie de vous épanouir dans votre travail pendant quelques années. Votre choix peut se porter vers une petite entreprise ou un des grands groupes qui dominent le secteur du BTP. Vous êtes indécis ? Nous vous proposons d’envisager ces deux possibilités en regardant de plus près les avantages et les inconvénients.

...




Economiste de la construction, un métier peu connu
11/09/2020
Economiste de la construction est un métier pas toujours connu même par ceux qui travaillent dans le secteur du bâtiment et des travaux publics. Aussi appelé parfois, ingénieur d’études de prix, technicien études de prix, technicien études du bâtiment, prescripteur de la construction ou métreur, l’économiste de la construction a pourtant un rôle essentiel pour le bon fonctionnement et la réussite d’un chantier. Nous vous proposons d’en savoir plus sur ce métier en termes de formations, missions, qualités requises etc …

...