Accueil > Actualité > L'actualité du marché de l’emploi > BTP et recrutement, l’intérim fait face à une forte demande !
BTP et recrutement, l’intérim fait face à une forte demande !
Date de publication : 30/08/2021
Estimé à 150 milliards d’euros, le marché du bâtiment connaît une augmentation variable de ces activités mais reste l’un des plus gros acteurs économiques français et un gros recruteur de personnel. Avec le covid 19, l’année 2020 a été compliqué. Nous connaissons cependant un mieux sur 2021 avec une reprise des affaires, néanmoins rien n’est vraiment acquis. Alors quelles sont les perspectives pour les prochains mois et 2022 ? Quels secteurs du BTP fonctionnent mieux que d’autres et quand est-il également pour l’emploi dans le BTP ? nous vous proposons un éclairage sur toutes ces questions …

Tout d’abord, quels sont les marchés du BTP ?

Le marché du bâtiment est composé de 3 activités. Tout d’abord, les artisans du bâtiment avec les plombiers, maçons, plaquistes, plâtriers peintres, etc, qui représentent plus de 60% du marché. Ensuite, les constructeurs et promoteurs immobiliers, qui représentent près de 24% du marché et enfin les travaux publics, qui représentent un peu plus de 13% du marché.

Quel est l’impact du covid 19 sur le marché du BTP ?

Le marché du bâtiment est un marché extrêmement fluctuant. En fait ce sont souvent les orientations de l’Etat en matière de crédits d’impôts, prêts à taux zéro, subventions, qui conditionnent le marché. Le contexte socio-économique impacte également fortement le marché du bâtiment. La crise Covid-19 est passée par là et le marché du bâtiment a connu une chute brutale de l’activité, notamment à cause du confinement strict de mars et avril 2020 et à l’arrêt quasi-total des chantiers, en particulier dans la construction neuve.

Quels sont les secteurs qui tirent leur épingle du jeu ?

Le neuf s’est effondré alors que le secteur de l’amélioration-entretien, lui, résiste plutôt très bien à la crise. Pour les professionnels du secteur, tout n’est pas perdu si l’Etat prend les choses en main et suit les préconisations de la Fédération Française du Bâtiment notamment en réinvestissant dans la construction de logements sociaux. Ainsi un rebond de l’activité est possible sur la fin de l’année 2021. La rénovation énergétique et les travaux d’amélioration de l’habitat pourraient retrouver en 2021 leur niveau de 2019. Les franchises du bâtiment présentent encore des opportunités pour les porteurs de projet souhaitant entreprendre sur le secteur. La franchise apparaît plus que jamais comme l’une des meilleures alternatives pour créer son entreprise.

Quelles sont les perspectives pour la fin de l’année 2021 et 2022 ?

Dans un contexte d'incertitudes, les taux d'investissement sont des indicateurs pertinents pour juger de la situation de l'année 2021 et envisager les perspectives 2022. Entre mise en place de la réforme de la fiscalité locale, attente d'un retour à la normale sur le front de la crise sanitaire et gestion de la crise sociale, les perspectives sont floues. Pour 2022, en tout état de cause, les industriels de la construction demeurent prudents quant à l'évolution de leur activité.

Et du côté de l’emploi ?

Les entreprises du BTP ont toujours de fortes difficultés pour recruter leur personnel. Si les recrutements d’ingénieurs et de techniciens sont restés dans le domaine réservé des grandes entreprises avec leur process de recrutement et leur communication image employeur et politique de mobilité, il n’en va pas de même pour le personnel ouvrier et métiers spécialisés.

Ces recrutements sont confiés à leurs partenaires de l’intérim qui doivent œuvrer pour répondre à la demande. Les entreprises de l’intérim spécialisées dans le BTP sont d’ailleurs nombreuses sur Carrière BTP, vous pouvez retrouver les milliers d’opportunités de carrière qu’elles proposent, il s’agit des sociétés Adworks, Samsic, Epitech, Menway, Aboutir Rh, Transparence Rh, Re-Flex, Tecwell, Start People, Ras intérim, Polygone, SOS intérim, Welljob, Mistertemp, Domino, Leader, Groupe Atoll, Iziwork, Maxiplan, Sofitex, Menco, Network, Optinéris … notamment pour des recrutements de Bim manager, carreleur, mosaïste, charpentier, chef de chantier, conducteur de travaux, , conducteur d’engins, conducteur de routes, économiste de la construction, électricien, géomètre, topographe, grutier, maçon, menuisier, monteur en installation thermique, peintre, plombier, serrurier…


 

D'autres articles qui pourraient vous plaire

Terrassier, un métier très terre à terre !
19/09/2021
Le métier de terrassier fait partie du domaine BTP. Quel que soit le chantier, il est celui qui œuvre en premier. Il est aussi appelé piocheur, cantonnier, ouvrier de la voie publique ou encore ouvrier de terrassement. Nous vous proposons de vous faire découvrir ce métier pas toujours très connu qui officie principalement pour des entreprises privées ou dans le cadre de l’administration ou des collectivités territoriales. Quelle formation faut-il pour exercer ce métier, Quelles sont les tâches du terrassier ainsi que les qualités requises pour réussir et peut il évoluer vers d’autres métiers ? C’est à toutes ces questions que nous souhaitons répondre !

...




Peintre en bâtiment, un métier haut en couleur !
16/07/2021
Pour beaucoup d’entre nous, les différents confinements ont été synonyme de remise en question. Est-ce que la vie en ville est faite pour moi ? Est-ce que je devrais déménager ? Suis-je épanoui dans mon travail ? Autant de questions qui en ont poussé plus d’un à changer radicalement de vie, notamment professionnelle. Aussi, nous vous proposons dans cet article un zoom sur la profession de peintre en bâtiment. Un métier qui donne un sens concret au quotidien du professionnel.

...